Quels sont les raisons de tirer son lait maternel ?

Les raisons les plus courantes de tirer le lait maternel sont des raisons pratiques, vous voulez avoir à tout moment du lait en stock pour que bébé puisse en prendre quand vous n’êtes pas là. C’est important si vous retournez au travail, mais que vous voulez continuer à allaiter.

Il y a une manière de bien procéder, il est ainsi recommandé de pratiquer l’allaitement durant quelques semaines avant de commencer à tirer votre lait maternel pour bébé. Il ‘agit simplement ici de s’assurez que l’allaitement est bien été établi avant de donner le biberon à votre bébé.

D’autre part, tirer son lait signifie que vous n’avez pas besoin d’être présente à chaque tétée lorsque vous êtes à la maison, votre partenaire (ou une autre personne qui vous aide) peut très bien s’en occuper et donner à bébé votre lait au biberon, ce qui vous permet d’avoir plus de sommeil ininterrompu ou de prendre une pause pour prendre soin de soi. Par ailleurs, le fait de laisser papa prendre en charge une partie des tétées l’aide aussi à tisser des liens avec le bébé !

Comment utiliser un tire-lait ?

Vous pourriez vouloir utiliser un tire-lait pour diverses raisons telles que :

  • la stimulation de la production de lait et l’augmentation de votre approvisionnement en lait
  • le recueil du lait pour nourrir un bébé prématuré ou qui ne peut pas téter au sein
  • le soulagement de la douleur des seins engorgés (bien que de trop tirer de lait lorsque vous êtes engorgé puisse également aggraver les choses)
  • la maintien de l’approvisionnement en lait en quantité suffisante si votre docteur vous conseille d’arrêter d’allaiter temporairement parce que vous prenez des médicaments qui pourraient être nocifs pour votre bébé (cela est rarement nécessaire) ou si vous êtes hospitalisée pendant une courte période et que vous ne pouvez pas allaiter toute la journée.
  • la praticabilité de tirer son lait de manière électrique et automatique plutôt que manuelle (la vieille école). Notez que certaines femmes préfèrent toutefois tirer leur lait à la main, mais la plupart estiment tout de même que l’utilisation d’un tire lait est plus rapide et plus facile.

Bien qu’il puisse sembler étrange au début d’utiliser une machine pour recueillir du lait de vos seins, il n’est pas long pour que le processus devienne rapide et facile, vous devez simplement vous faire confiance et vous laisser un peu de temps pour que le corps s’approprie cette nouvelle technique (les premiers essais pourraient ne donner lieu qu’à quelques gouttes de lait recueillies, ne pas s’inquiéter et continuer le temps que le corps s’habitue). A noter que l’utilisation de votre tire lait électrique ne doit vous provoquer aucune douleur.

Pour utiliser le tire lait, positionnez la téterelle sur votre mamelon, mettez la machine en marche et laissez la pompe aspirer votre lait dans un récipient adéquate. Les pompes manuelles utilisent également une téterelle, mais on extrait le lait en actionnant un mécanisme de pression ou en tirant un piston à la main plutôt que de se fier à un moteur électrique.

Il faut habituellement de 10 à 15 minutes pour pomper les deux seins avec une bonne pompe électrique et jusqu’ à 45 minutes avec une pompe manuelle, mais notez que chaque durée de tirage va dépendre de la maman, du moment de la journée, du climat émotionnel, etc..

Les bons tire-lait imitent l’action de succion d’un bébé et ne vous causeront pas de douleur. Assurez-vous d’utiliser des téterelles de la bonne taille pour vos mamelons et positionnez-les de façon à ne pas vous pincer ou vous irriter.

Songez à acheter un soutien-gorge d’allaitement qui permet d’avoir les mains libres pour ne pas avoir à tenir les téterelle sur vos seins. (Ce faisant, vos mains sont libres de tenir un livre ou un magazine, dactylographier ou composer un numéro de téléphone, ce qui vous permet de lire ou de travailler pendant que vous exprimez le lait. Certaines mamans fabriquent leurs propres soutiens-gorge en perçant des trous dans un vieux soutien-gorge de sport.)

N’oubliez pas que pour obtenir la meilleure production de lait possible, vous aurez besoin d’être calme et détendu.

Au début, vous pourrez ressentir un petit choc du fait d’utiliser un tire lait entièrement automatique. Commencez par le niveau d’aspiration le plus bas, puis augmentez au besoin une fois que vous avez démarré. Ça ne devrait pas faire mal, mais ça peut sembler bizarre. N’oubliez pas de nettoyer soigneusement les pièces de la pompe après chaque séance.

Quel type de tire-lait devrais-je utiliser ?

Le choix du tire-lait qui vous convient dépend de la fréquence à laquelle vous prévoyez l’utiliser et du temps que vous pouvez consacrer au tirage.

Si vous travaillez à temps plein et que vous devez trouver du temps pour tirer votre lait pendant une journée de travail bien remplie, vous voudrez utiliser un tire lait automatique à double pompes afin de pouvoir pomper les deux seins rapidement en même temps. Mais si vous n’avez besoin de pomper que quelques ml à l’occasion, une pompe manuelle peu coûteuse peut faire l’affaire.

Quand et comment dois-je procéder pour exprimer le lait à la main ?

Si vous n’avez besoin d’exprimer du lait que de temps à autre – par exemple, pour un biberon occasionnel – vous pouvez vous débrouiller avec le tirage manuelle, bien qu’il faille un peu de pratique pour faire couler le lait.

L’expression manuelle d’un peu de lait maternel peut aider à calmer l’engorgement et les conduits bouchés. Et si vous avez des mamelons endoloris ou crevassés, vous voudrez peut-être leur donner un peu de lait maternel à la main après chaque séance d’allaitement pour les apaiser.

Beaucoup de femmes trouvent que l’expression du lait à la main prend beaucoup de temps, ce qui le rend impossible si vous devez exprimer une grande quantité de lait régulièrement.

Pour bien procéder :

  • Lavez-vous les mains avant de commencer.
  • Il peut être utile de masser un peu vos seins ou d’appliquer une serviette chaude avant de commencer
  • Asseyez-vous et penchez-vous en avant – la gravité aide!
  • Placez votre pouce et votre index de chaque côté de la poitrine, à environ 2cm derrière l’aréole, formant un C avec votre main.
  • Poussez vos doigts vers votre paroi thoracique et ensuite doucement ensemble. (Vous voulez comprimer la zone sous l’aréole, pas le mamelon lui-même.) Utilisez un mouvement de roulement, vous devrez peut-être faire des expériences pour trouver le bon endroit – quand vous le ferez, vous giclerez du lait.
  • Tournez vos doigts autour de l’aréole (en commençant par le haut et le bas et en vous déplaçant sur les côtés, par exemple) pendant que vous continuez à traire chaque sein. Au début, vous n’obtiendrez que quelques gouttes, ne vous inquiétez pas, cela viendra avec la pratique !
  • Ramassez le lait dans un contenant propre à grande ouverture.

Qu’en est-il de la conservation du lait maternel ?

Vous pouvez conserver le lait maternel dans un biberon en plastique ou en verre, la plupart des tire-lait sont livrés avec des contenants de stockage. Vous pouvez également utiliser un sac de conservation de lait maternel spécialement conçu pour le stockage du lait. Remplissez le contenant aux trois quarts s’il va dans le congélateur pour permettre l’expansion.

Pour plus de commodité, stockez le lait dans les quantités que vous utilisez normalement lors de l’alimentation. (Si votre bébé prend en général 100ml, rangez-le dans des portions de 100ml.)

N’oubliez pas d’inscrire la date sur la bouteille ou le sachet avant de le mettre au réfrigérateur ou au congélateur – vous saurez quand vous l’avez tiré.

Vous serez peut-être surprise de voir à quoi ressemble le lait maternel. Il est normal que la graisse se sépare et flotte au sommet, et parfois le lait a une teinte bleutée, surtout au début. (Votre couleur de lait peut aussi être affectée par votre régime alimentaire ou vos médicaments.) Ne secouez pas le lait. Au lieu de cela, remuez doucement pour bien mélanger la graisse.

Votre lait ne devrait pas avoir une odeur ou un goût aigre, mais après la décongélation, il a parfois une odeur légèrement savonneuse due au changement des graisses. C’est tout à fait normal !

Combien de temps puis-je conserver le lait maternel ?

Les avis divergent quant à la durée de conservation du lait maternel frais.

En ce qui concerne le lait maternel frais, certains spécialistes affirment que le lait peut être conservé à température ambiante pendant six à huit heures, mais qu’il est préférable de le réfrigérer immédiatement. Utilisez du lait frais réfrigéré dans les cinq jours. (Réservez-le à l’arrière de la partie principale du réfrigérateur, plus fraîche)

En ce qui concerne le lait maternel congelé : le lait peut être congelé pendant deux semaines à 5°. Dans un congélateur avec des portes séparées (0 degrés), il peut être conservé de trois à six mois. Et dans un congélateur à -4 degrés, il sera bon durant 6 à 12 mois.

Une fois que vous avez décongelé du lait congelé, vous pouvez le conserver au réfrigérateur jusqu’à 24 heures. S’il est à température ambiante, utilisez-le dans l’heure qui suit. (Si vous ne l’avez pas utilisé pendant ce temps, vous devrez le jeter, puisque vous ne pouvez pas le recongeler. Si vous devez transporter le lait, gardez-le au froid jusqu’à ce qu’il soit juste avant de l’utiliser.

Certains professionnels de la santé recommandent de jeter le lait qui reste dans le biberon de votre bébé après l’avoir nourri, mais d’autres vous diront peut-être qu’il est acceptable de conserver un biberon de lait maternel partiellement consommé tant que vous le réfrigérez immédiatement et que vous l’utilisez dans les quatre heures qui suivent.

Comment décongeler le lait maternel congelé ?

Pour décongeler le lait congelé, gardez le sac ou la bouteille sous l’eau chaude jusqu’à ce que la température soit confortable ou laissez le lait décongeler dans le réfrigérateur pendant la nuit. N’utilisez pas le micro-ondes pour décongeler ou réchauffer, car il tue les éléments nutritifs présents dans le lait maternel et les points chauds peuvent se développer, pour en savoir plus, consultez mon article : comment chauffer le lait maternel ?

Que puis-je faire si j’ai des difficultés lors de l’expression de mon lait ?

Pour de nombreuses femmes, la chose la plus difficile à faire est de trouver le temps d’intégrer la tâche à leur horaire de travail pendant la journée ou de trouver un espace confortable et privé pour le faire. Le tirage n’est facile pour personne, et voici quelques raisons qui peuvent rendre la tâche compliquée accompagnées de conseils :

  • vous tirez peut-être votre lait trop tôt, vous n’obtiendrez pas beaucoup de lait si vous avez récemment allaité votre bébé
  • vous devez peut-être modifier les réglages de votre pompe, il peut s’avérer difficile d’obtenir suffisamment de lait si la pression d’aspiration est trop basse ou si la vitesse de rotation est trop rapide.
  • Vous n’utilisez peut-être pas un assez bon tire-lait. Certaines femmes ont de la difficulté à faire sortir suffisamment de lait si elles utilisent une pompe manuelle ou une pompe électrique qui ne fonctionne pas très bien (après environ un an d’utilisation, la batterie peut être usée). Vous obtiendrez les meilleurs résultats avec une double pompe électrique de haute qualité.
  • Vous utilisez peut-être des téterelles pour les femmes qui ont de petits mamelons. Si votre téterelle est trop petite et que vos mamelons gonflent lorsque vous commencez à tirer, vous ne pourrez pas recueillir assez de lait de vos seins. Assurez-vous d’utiliser la taille qui vous convient.

Les autres raison qui peuvent expliquer un manque de lait peuvent être un manque d’hydratation ou encore la prise de certains médicaments, comme les décongestionnant ou les œstrogènes qui peuvent inhiber l’approvisionnement en lait.

Vous avez peut-être des problèmes avec la descente de votre lait. Essayez de vous détendre et de vous mettre à l’aise lorsque vous exprimez votre lait. (Certaines femmes aiment regarder une photo de leur bébé, fermer les yeux et penser à leur bébé). Vous pouvez également essayer de masser doucement vos seins ou d’utiliser des compresses chaudes avant le tirage.

Si vous éprouvez des difficultés ou si vous vous sentez découragé, appelez une conseillère en allaitement, ou parlez à d’autres mères, elles peuvent être une grande source de soutien.