Êtes-vous inquiète que vos seins se transforment en puits taris à chaque fois que vous tirez votre lait maternel ? Cherchez-vous un moyen naturel d’augmenter la production de lait afin de vous assurer de subvenir aux besoins de bébé ?

> Lire aussi : lactation, comment ça marche et comment l’augmenter ?

Si c’est le cas, les meilleures tisanes d’allaitements vont sans doute faire votre journée ! Certaines femmes ont besoin d’un peu d’aide pour leur approvisionnement en lait et il n’y a pas de quoi en avoir honte.

Après tout, les plantes galactogènes (qui stimulent la production de lait maternel) sont utilisées depuis la nuit des temps par les femmes du monde entier et peuvent fournir un bon coup de pouce en cas de fatigue, de stress (potentiellement lié à la reprise du travail), de pic de croissance ou encore de coliques (certaines infusions contiennent des principes actifs de plantes aux vertus digestives).

Note : en tous les cas, si vous constatez une quelconque baisse de sécrétion lactée, il est bon d’en déterminer la cause sous-jacente !

Qu’est-ce qu’une infusion d’allaitement ?

Les herbes et les tisanes sont parmi les substances médicinales les plus testées sur Terre. Les gens les utilisent depuis des milliers d’années à des fins diverses. Bien avant qu’il y ait des laboratoires et des scientifiques, certains peuples utilisaient le pouvoir d’herbes médicinales infusées pour soulager leurs maux.

L’augmentation de la production de lait était l’une de ces utilisations. Certaines herbes, comme le fenouil, l’anis, la coriandre et le fenugrec sont connues pour leur capacité à aider les femmes à produire plus de lait.

> Lire aussi : fenugrec et allaitement, en route vers une augmentation de la production de lait ?

C’était d’autant plus crucial à une époque (révolue) où on ne pouvait acheter de lait maternisé pour compléter les besoins de son bébé.

Avez-vous besoin d’une tisane de lactation ?

Bon, déjà, la première chose que vous savez sans aucun doute est qu’il vous ait crucial de bien vous hydrater pendant la période d’allaitement, les tisanes sont donc une excellente option pour répondre à ce besoin, et représentent aussi une alternative très sécuritaire comparée aux thés. Vous savez que le thé n’est pas recommandé en raison de sa teneur en caféine, qui peut rendre votre bébé nerveux.

> Lire aussi : est-il sain de boire du thé durant l’allaitement ?

Attention tout de même, vous devriez toujours en parler à votre médecin avant de consommer régulièrement une tisane d’allaitement, toutes ne se valant pas.

Certaines sont sûres tandis que d’autres sont douteuses ou devraient être évitées.

Les tisanes d’allaitement ont deux principales utilisations :

  • augmenter la production de lait grâce aux plantes galactogènes
  • diminuer les coliques de bébés grâces aux pouvoirs apaisants de certaines herbes

Si vous songez à essayer les tisanes, voici quelques points à vérifier en premier lieu :

  • Assurez-vous qu’elle ne contient pas ou peu de caféine, surtout si vous buvez plusieurs tasses par jour
  • Vérifiez la liste des herbes dans la boisson que vous envisagez de prendre et assurez-vous que votre médecin les valide
  • Faites preuve de prudence et ne buvez pas de tisanes contenant des plantes auxquelles vous êtes allergique ou sensible
  • N’achetez pas de produits qui ne sont pas clairement étiquetés
  • N’achetez vos tisanes qu’auprès d’une source fiable
  • Si vous prenez des médicaments, demandez à un pharmacien de s’assurer que les plantes n’interagissent pas avec l’ingrédient actif de vos médicaments

Il y a certaines herbes que votre médecin vous déconseillera. La liste est longue et peut inclure les tisanes qui ont ces plantes assez populaires comme ingrédient :

  • persil
  • sauge
  • pervenche
  • menthe
  • origan
  • mélisse

Toutes ont un effet négatif sur la lactation et devraient être évitées. Ceci est loin d’être une liste exhaustive, en cas de doute, consultez toujours votre médecin.

Quelles sont les meilleures tisanes ?

En ce qui concerne la liste des plantes bénéfiques pour votre production de lait et la digestion de bébé, on peut citer :

  • notre fameux fenugrec, utilisé depuis des millénaires, plante star des mamans allaitantes dont les graines sont réputées pour accroitre la production lactée (n’excédez pas une cuillère à café infusée dans l’eau bouillante durant 12 minutes)
  • la Galega, également réputée galactogène, historiquement connue pour avoir aidé à lutter contre la peste !
  • l’Alfafa, aussi appelée Luzerne, très connue par chez nous pour sa composition riche nutritionnellement
  • le chardon béni, qui représente un excellent combo quand il est pris avec le fenugrec, notamment pour atténuer les maux de ventre. Consommable en gélule pour celles qui auraient un peu de mal à s’habituer à son gout amer
  • l’ortie, qui n’est pas qu’une mauvaise herbe, et fera une excellente soupe pour toutes femmes désireuses de bénéficier de ses vertus stimulantes sur la production de lait maternel
  • le fenouil, réputé pour apaiser les coliques dont peuvent souffrir parfois les bébés
  • la carvi, qui favorise également la digestion et réduit les gaz
  • l’anis vert, qui soulage des spasmes pouvant survenir dans les tubes digestifs

Combien de tisanes par jour ?

Vous pouvez viser les trois tasses par jour sans soucis. Selon les papilles gustatives de chacune, vous aimerez ou non ces tisanes. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez essayer d’améliorer la saveur en ajoutant un peu de sucre ou de miel.

Certaines personnes aiment boire leur tisane de lactation chaude, mais si vous n’êtes pas du type thé chaud, vous pouvez aussi le consommer glacé.

Après avoir essayé pendant quelques jours et avoir remarqué une augmentation de votre approvisionnement en lait, essayez de réduire d’une ou deux tasses et voyez si cela fait une différence dans votre approvisionnement. Vous pourriez ne pas constater de chute.

Et vous, quelles sont vos tisanes favorites ?